Pensée de la semaine

 Pensée de la semaine

 

La force d’initiative positive de chacun, dans n’importe quel    domaine, est nécessaire pour faire bouger « les masses » ou même le monde politique !

Pensée de la semaine 40"

Accumuler des réserves de conserves, de diesel et d'armes par crainte d'effondrements écologiques, sociaux et économique, ne fait qu'aggraver la situation. Seule, la créativité dans l'élaboration de nouvelles formes de vie peut éviter le pire."

 

ensée de la semaine 39 

Nous nous envolons vers les paradis les plus lointains, sans nous rendre compte qu’ainsi nous contribuons à leur extinction. Ne devrions-nous pas commencer à créer de nouveaux paradies? 

 

Pensée de la semaine 38

« La peur de l’avenir qui nous effraye, nous pouvons seulement la surmonter par des images d’un avenir que nous voulons. » Wilhelm Ernst Barkhoff

Pensée de la semaine 37

Comme chaque graine qui, pour une reproduction saine, a besoin de l’humus et du soleil, ainsi le cœur de notre âme se développe seulement par l’affection consciente pour la nature, l’homme et l’esprit.

Pensée de la semaine 36

Nous donnons à l’argent sa valeur. Que celle-ci soit positive ou négative dépend de notre comportement d’achat, de prêt et de don.

Pensée de la semaine 35

L’amour se montre le mieux par des actions pratiques.

Pensée de la semaine 34

En dépit des famines en hausse, nos paysans nourrissent leurs bêtes avec des quantités énormes de nourriture en provenance des pays du sud.  La diminution de la consommation de viande ainsi que l’achat conscient auprès des paysans Bio locaux peut aider ä diminuer la misère.

Pensée de la semaine 33

La masse anonyme et la politique dirigée par le pouvoir financier nous conduisent de plus en plus vers l’abîme.  C’est seulement par l’engagement individuel que des changements positifs surviendront.

Pensée de la semaine 32

Une proximité des lieux d’habitations, de travail et des lieux sociaux nous libère de la dépendance aux voitures polluantes.  Ainsi le stress pour l’homme et l’environnement diminuera.

Pensée de la semaine 31

Si nous réduisons nos besoins en surfaces habitables et routières, nous contribuerons ä sauver nos paysages.

Pensée de la semaine 30

Les chemins  pour sortir de la crise croissante existent ! Je dois cependant vouloir les chercher et les emprunter.

Pensée de la semaine 29

Comme auparavant l’holocauste fut ignoré, nous ignorons aujourd’hui la destruction de nos ressources naturelles et culturelles.

Pensée de la semaine 24

Nous sommes tout juste en train de perdre notre jeu primitif de la croissance économique! Laissez-nous maintenant commencer un jeu meilleur !
Ou:
Par nos vies égoïstes, au détriment d'autres êtres humains et la nature, nous allons droit dans l'abîme! Commençons à travailler enfin pour l'homme et la nature!

 

 

Pensée de la semaine 23

Si  J'ai plus d'argent que de projets concrets de développement, alors je devrais le prêter  à ceux qui peuvent mettre en œuvre ces projets. Ou, encore mieux, je ne peux donner cet argent aux écoles, séminaires, etc. pour aider à développer les idéaux !

 

  Pensée de la semaine 22

"La terre est assez riche pour contenter les besoins de tous - mais pas la cupidité de tous."
(Gandhi)

 
La devise de la semaine 21

"Chaque crise comporte des dangers, mais offre aussi des solutions originales. Saisissez donc la possibilité de réaliser des nouvelles voies."

La devise de la semaine 20

"La moindre action, accomplie de bon cœur non pas pour soi- même, mais pour autrui, voire pour la Terre, est un germe pour l'avenir."

La devise pour la semaine 19

 

" Se retirer pendant 5 minutes quotidiennes dans le calme de son for intérieur, loin de l'agitation journalière, créé la distance nécessaire pour mieux saisir et comprendre les événements du monde et le rôle que nous y jouons."

 

 

La devise de la semaine 16
"Seul un sol sain et riche en humus peut être porteur de plantes saines, d'animaux sains, d'hommes en bonne santé et d'une économie saine."

La devise de la semaine 15
"Les pensées d'aujourd'hui engendrent les réalités de demain."

La devise de la semaine 14
"En tant que consommateur j'ai un pouvoir considérable: c'est à moi de décider si les rayons des magasins offrent des produits sains, issus du commerce équitable.'"